L’alternance à l’Université : quels avantages ?

alternance université

Après avoir obtenu le baccalauréat, il est temps pour les nouveaux étudiants de choisir une formation. Les bacheliers sont alors nombreux à s’orienter vers l’Université, qui propose des formations très diverses (mathématiques, sciences humaines, droit,médecine…) et qui est une formation très abordable d’un point de vue financier.

Cependant, loin des idées reçues, les formations en alternance (contrat de professionnalisation par exemple) à l’Université commencent à se démocratiser et rencontrent de plus en plus de succès. Nous vous proposons donc un panorama des avantages que vous auriez à prendre un contrat de professionnalisation tout en étant à la fac.

Prêt pour une alternance à la FAC ?

 

Alternance à l’université : une formation moins théorique

 

L’un des principaux reproches fait aux formations universitaires est qu’elles sont jugées trop théoriques et généralistes. Ce défaut peut être corrigé avec un contrat de professionnalisation à l’Université. En effet, un grand nombre d’universités proposent aujourd’hui des formations en alternance comme ont l’habitude de le faire les formations courtes tel que les BTS ou DUT.

En accédant à une formation en alternance à l’université, les étudiants sont ainsi davantage en capacité de retenir ce qu’ils apprennent à la fac puisqu’ils ont l’occasion de l’appliquer concrètement les jours ou ils travaillent en entreprise.

Ils découvrent le monde du travail plus tôt que leurs camarades en formation initiale et sont de fait mieux préparés à leur entrée sur celui-ci à la fin de leurs études, tandis que ceux en formation initiale ne peuvent compter que sur les stages pour avoir une expérience professionnelle.

 

Des avantages financiers non négligeables

 

Les avantages du contrat de professionnalisation à l’Université sont également pécuniaires.  En effet, les alternants bénéficient d’un salaire qui augmente en fonction de leurs âge et du nombre d’années depuis lesquelles ils sont en alternance.

De plus, les alternants voient souvent leurs frais de scolarité payés par leurs employeurs.

 

Une admission souvent aussi simple qu’en formation initiale

 

Contrairement aux idées reçues, postuler pour une formation en alternance à l’Université est aussi simple que pour une formation initiale. Pour une admission en Licence en alternance, le baccalauréat suffit pour y accéder, exception faite pour certaines formations plus sélectives qui recrutent sur dossier.

Pour intégrer un master, il faut évidemment être titulaire d’un diplôme de niveau bac+3 dans l’enseignement supérieur, et la encore, certaines Université peuvent sélectionner sur dossier dès la première année de Master. Pour la seconde année de Master en revanche, certaines formations continuent à pratiquer une sélection (malgré la nouvelle réforme qui prévoit de l’enlever). Il peut alors vous être demandé un dossier voir éventuellement un entretien, que vous demandiez une formation en alternance ou non.

Ce qu’il faut toutefois retenir est que l’accessibilité des formations en alternance n’est pas plus difficile que celles des formations qui ne le sont pas. La seule difficulté que vous pourriez rencontrer est que les universités vous demandent de trouver vous mêmes une entreprise susceptible de vous prendre en alternance.

Si vous souhaitez bénéficier d’une formation à l’université sans pour autant bénéficier d’une formation 100% théorique,vous n’avez  plus qu’à préparer vos CV et vos lettres de motivation et à tenter votre chance auprès des entreprises qui recrutent.